Retrouvez nos actualités sur notre page Facebook
Le Relais de Lyme
Les formes précoces

1/ Forme localisée précoce : L’érythème migrant

La forme classique de l’érythème migrant est une macule érythémateuse, de forme ronde à ovalaire, de plusieurs centimètres de diamètre à croissance centrifuge (atteignant le plus souvent un diamètre supérieur à 5 cm) avec un éclaircissement central, généralement sans prurit. Cette lésion peut apparaître quelques jours à quelques semaines après la morsure de tique.

Il est recommandé de ne pas faire de sérologie sanguine (les anticorps ne peuvent pas être synthétisés précocement).

En cas d’érythème migrant isolé sans autre signe clinique, l’antibiothérapie est indispensable et doit être débutée rapidement : Doxycycline 200 mg par jour pour 14 jours ou Amoxicilline 1 gr trois fois par jour jusqu’à 4 gr. Les recommandations britanniques de 2018 préconisent 21 jours de traitement.

La piqûre de tique n’est établie que dans 30% des cas. L’érythème migrant (lésion cutanée rouge autour de la piqûre) est souvent absent (1/4 des cas), méconnu ou non diagnostiqué en tant que tel.

2/ Forme disséminée précoce : Erythèmes migrants de localisations multiples

Ils peuvent apparaitre parfois très à distance du site de la piqûre de tique, dans les jours ou semaines après la piqûre.

Le traitement est de 21 jours : Doxycycline 200 mg par jour ou Amoxicilline 1 à 2 gr trois fois par jour

3/ Les atteintes neurologiques précoces

La paralysie faciale périphérique uni ou bilatérale est une manifestation classique de la maladie de Lyme. Le traitement est de 21 jours avec  Ceftriaxone 2 g par jour par voie parentérale ou la Doxycycline per os (200 mg par jour).

4/ Les atteintes articulaires précoces ou tardives

On peut observer des atteintes articulaires précoces ou tardives, de 4 jours à plusieurs années après l’érythème migrant (monoarthrite des grosses articulations, survenant de façon plus fréquente au niveau des genoux, ou des arthralgies migratrices, irrégulières, par accès), des atteintes cardiaques (la forme cardiaque principale de borréliose de Lyme est le bloc auriculo-ventriculaire, survenant de 4 jours à 7 mois après la piqûre de tique), des atteintes ophtalmologiques (comme l’uvéite), un lymphocytome borrélien (lésion unique le plus souvent nodulaire ou en plaque, indolore, de couleur rouge bleue ou violacée, plus fréquente chez les enfants, situé en général au niveau du lobe de l’oreille ou de l’aréole mammaire).